Dans quel environnement vivaient-ils ?

Dans quel environnement vivaient-ils ?

Une steppe froide et sèche

En revanche, l’ambiance climatique était beaucoup plus froide. Les analyses réalisées sur le sol de fréquentation par les experts montrent que l’environnement des Aurignaciens était une steppe froide et relativement sèche. Une faune singulière vivait dans le secteur. Pour les préhistoriens de l’équipe scientifique, la chasse tenait une place importante dans la vie de ces hommes : un sentiment conforté par l’importance du bestiaire retrouvé sur les parois de la grotte et la multitude d’ossements (+ de 4 000).

Les Aurignaciens ne vivaient pas dans la grotte

Les Aurignaciens ne vivaient pas véritablement dans la grotte. La cavité fréquentée l’hiver par les ours des cavernes qui venaient hiberner était trop dangereuse. La majorité des 425 dessins ou représentations est concentrée dans le fond de la grotte : on peut donc penser que seuls les artistes désignés par les membres du groupe descendaient au fond de la grotte hors période hivernale. Certains préhistoriens comme David Lewis-William et Jean Clottes développent l’hypothèse chamanique.

27 grottes ornées dans le Sud-Ardèche

La grotte ornée de Vallon-Pont-d’Arc dite Grotte Chauvet n’est pas isolée : pas moins de 27 grottes ornées ont été identifiées dans les Gorges de l’Ardèche et les différentes cultures préhistoriques ont laissé une formidable empreinte en Ardèche. C’est d’ailleurs la troisième vallée française par la présence de grottes ornées.

 

Les Gorges de l’Ardèche sont très riches en grottes ornées avec 27 cavités identifiées. Photo Sébastien Gayet