La grotte sur la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO

Située dans un plateau calcaire traversé par les méandres de la rivière Ardèche, au sud de la France, la grotte recèle les plus anciennes peintures connues à ce jour (période de l’aurignacien : entre -29 000 et -36 000 avant le Présent, considéré être l’année 1950). Cette grotte exceptionnelle qui témoigne de l’art préhistorique a été fermée par plusieurs effondrements entre -29.000 et -21.000 ans BP. La cavité est restée scellée jusqu’à sa re-découverte en 1994. C’est cette fermeture naturelle de la grotte qui a permis de la conserver de façon exceptionnelle. Plus de 1 000 dessins symboliques, montrant des motifs géométriques, anthropomorphes et animaux, ont été inventoriés sur ses murs. Leur qualité esthétique exceptionnelle, car très naturaliste, témoigne d’une large gamme de techniques, notamment la maîtrise de l’estompe, la combinaison peinture-gravure, la précision anatomique, la représentation tridimensionnelle et du mouvement. On y trouve notamment des représentations d’espèces dangereuses, difficiles à observer pour les hommes de l’époque (mammouths laineux, ours des cavernes, lions des cavernes, rhinocéros laineux, bisons, aurochs), plus de 4 000 ossements de la faune (recensés à la surface des sols) et diverses empreintes de pas humains.

http://whc.unesco.org/fr/list/1426