Carole Fritz, nouvelle directrice scientifique de la grotte Chauvet

Carole Fritz 2

Chargée de recherche au CNRS au Centre de Recherche et d’Étude pour l’Art Préhistorique (CREAP Emile Cartailhac) à Toulouse, Carole Fritz a été officiellement nommée, par le Ministère de la Culture, Directrice des recherches scientifiques de l’opération archéologique nationale sur la grotte Chauvet-Pont d’Arc. Elle succède ainsi à Jean-Michel Geneste, qui dirigeait les recherches sur la cavité ornée ardéchoise depuis 2002.

Membre de l’équipe scientifique depuis sa création en 1998, Carole Fritz intervient sur les recherches en art pariétal, notamment grâce à l’utilisation de la photogrammétrie. Sa recherche s’inscrit dans le cadre théorique général de l’étude de la pensée symbolique chez Homo sapiens sapiens, plus particulièrement dans le vaste domaine de réflexion que constitue l’art paléolithique (mobilier et pariétal). L’objectif est de comprendre les modalités de mise en place des représentations symboliques, dès les prémices de l’Aurignacien, et d’étudier leur continuité tout au long du Paléolithique supérieur.

Grâce à l’étude des techniques artistiques et la reconstitution des comportements de l’individu et du groupe autour de l’acte créatif, elle tente de comprendre les liens étroits qui existaient entre l’artiste, son œuvre et le groupe mais aussi entre les différents groupes qui occupaient ces mêmes espaces géographiques et culturels.

Sa dernière publication, « L’art de la Préhistoire » chez Citadelles et Mazenod, est une synthèse abondamment illustrée de l’ensemble des connaissances actuelles sur l’art préhistorique, de l’Europe à l’Australie en passant par l’Asie, l’Afrique et les Amériques, dans laquelle elle livre de nouvelles clés de compréhension sur les sources, la matérialité et le sens de la création artistique.