Philippe Durand, lauréat de la 2ème édition du Concours photo de la Grotte Chauvet

Pont d'Arc Gare du Nord - R. Dallaporta

Après le succès de la 1ère édition remportée par Raphaël Dallaporta avec son projet « Chauvet-Pont d’Arc, L’inappropriable », le concours de photo était placé cette année sous le signe de la jeunesse, avec pour vocation de distinguer un projet artistique et pédagogique qui s’adresse au plus grand nombre.

Présidé par Luc Ferry, le jury du concours de photographie a sélectionné le projet du photographe Philippe Durand, qui approche la Grotte Chauvet « à la fois comme un proto-musée et comme un lieu magique, chamanique. »

En passant de trois objectifs en argentique à onze, le système original de relief lenticulaire que l’artiste souhaite mettre en œuvre constituera une expérience à la fois primitive et innovante, qui ne manquera pas de toucher le plus grand nombre et particulièrement la jeunesse.

En tant que lauréat de l’édition 2017, Philippe Durand aura l’opportunité exceptionnelle de pénétrer dans la grotte originale pour y mener un reportage photographique, dans un objectif pédagogique !

Né en 1963 et enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, Philippe Durand a notamment exposé aux Rencontres d’Arles en 2007, au Hyde Park Art Center de Chicago en 2011, mais a aussi publié des écrits comme « La Vallée des Merveilles 2 » aux éditions GwinZegal avec le soutien du CNAP, « Cave Canem » aux éditions MAC/VAL (2010), ou encore « A propos, Denise… » aux éditions Villa Arson (2000).

Organisé à l’initiative de l’Association pour la Mise en Valeur de la grotte ornée du Pont-d’Arc, dite grotte Chauvet avec le parrainage du ministère de la Culture, en partenariat avec la DRAC Auvergne Rhône-Alpes et le Syndicat Mixte de la Caverne du Pont-d’Arc, et en lien avec la conservation de la Grotte, le concours a pour objectif de permettre au plus grand nombre d’accéder à ce trésor inestimable réalisé il y a plus de 36 000 ans et réunissant plus de 450 peintures d’animaux dans un environnement remarquablement protégé, à travers le regard d’un artiste.