Anniversaire des 5 ans de l’inscription Unesco de la Grotte Chauvet au château de Crussol (St-Péray)

Son et lumière « Grotte Chauvet, la caverne aux esprits ».

Les festivités se poursuivent au Château de Crussol le samedi 7 septembre de 14h30 à 22h.

VENEZ EN FAMILLE, GRATUIT POUR TOUS !

→ Tout au long de la journée :  Exposition temporaire « La Grotte Chauvet vue par… »

A l’intérieur du bâtiment d’accueil du château de Crussol, venez visiter l’exposition temporaire croisant les regards que portent les artistes, les créatifs et les ingénieurs qui ont construit la réplique de la Grotte Chauvet. Une façon de voir la grotte Chauvet avec des regards différents.

→ De 14h30 à 18h30 : Ateliers et animations préhistoire

Venez participer ou assister aux 4 ateliers thématiques animés par des médiateurs scientifiques de la Grotte Chauvet 2 et du Musée archéologique de Soyons.

Les parures et les bijoux préhistoriques – Fabriquez des bijoux et parures de nos ancêtres et………emportez à la maison si vous le souhaitez.

l’art pariétal – Venez découvrir les techniques employées par nos ancêtres de la préhistoire et vous essayer à leur application.

La musique – Découvrez un pan méconnu de l’art paléolithique. Résultat de recherches ethnologiques et archéologiques, nous retrouverons au cours de cet atelier, les rythmes et mélodies qui résonnaient durant la Préhistoire. Prêt à suivre le rythme et à jouer de ces instruments paléolithiques?

Le feu – Découvrez comment nos ancêtres utilisaient la pierre et le bois pour allumer le feu source de survie à cette époque.

→ De 21h à 22h : Spectacle son et lumière « Grotte Chauvet, la caverne aux esprits »

A la tombée de la nuit, vous pourrez assister à un spectacle son et lumière théâtralisé avec projections spectaculaire d’images du bestiaire de la Grotte Chauvet sur les remparts du château de Crussol.

Résumé du spectacle : GROTTE CHAUVET, LA CAVERNE AUX ESPRITS

Un maître et sa disciple, Émilie, ont posé leurs chevalets face aux murailles du château de Crussol. Ils peignent, du moins lui. La jeune disciple, elle, ne parvient pas à prendre possession de son sujet. S’installe alors dialogue sur l’art qui nous amènera à l’art premier des cavernes et aux artistes paléolithiques que l’on nomme parfois « préhistoriques » et qui n’en ont aucunement les attributs sauvages, eux qui dessinaient des animaux derrière ou dans lesquels se cachaient un « autre chose », ces géants qui incarnaient des forces aux yeux de nos ancêtres qui en maîtrisaient parfaitement la représentation. Ce dialogue montrera que nos ancêtres étaient d’ores et déjà des êtres de culture, comme nous.

Une buvette est mise à disposition sur place pour vous rafraîchir et vous restaurer.